Une belle recension pour Elisabeth et Guite

Recension parue dans le n° 251 de juin de la revue ACTION FAMILIALE ET SCOLAIRE pour l’ouvrage :

ÉLISABETH DE LA TRINITÉ ET SA SOEUR GUITE

Odile Haumonté – Éd. des Béatitudes (2016, 124 p. 11,50 €)

Quelle âme généreuse et sensible possède donc la jeune Élisabeth Catez ! Passionnée, elle croque la vie à pleines dents, goûtant aux réceptions de la société dijonnaise et aux fêtes militaires, ou jouant durant des heures au piano dans lequel elle excelle… Sa sœur cadette, Guite, plus effacée, l’accompagne partout. Leur mère, à laquelle elle est très attachée, rêve d’un beau parti qui les tirerait de la gêne où elles se trouvent toutes trois depuis le décès de M. Catez…

Mais voilà, depuis l’âge de huit ans, Élisabeth rêve d’entrer au carmel de Dijon, tout près de la maison familiale. Au milieu de sa vie mondaine, elle saura garder un cœur brûlant d’amour pour Jésus, se recueillir en ce Dieu dont elle va vivre de plus en plus intensément dans le silence de son âme. Ne va-t-elle pas se définir plus tard comme la sainte du recueillement intérieur ? S’arracher au foyer familial sera pourtant une véritable souffrance, pour la maman et les deux sœurs. Odile Haumonté a très bien su rendre la profondeur de cette épreuve. La vocation religieuse ne diminue en rien les liens affectifs, elle semble même les resserrer et les fortifier. En témoigne la correspondance épistolaire entre les deux sœurs. Élisabeth et Guite vont rester très proches. Élisabeth saura voir dans le mariage de sa sœur, puis les naissances de ses deux premières nièces, une image de l’amour divin et de la tendresse maternelle de Dieu. Ainsi toutes deux vont se nourrir de la même spiritualité : devenir une « louange de gloire ». Après la mort d’Élisabeth, Guite aura sept autres enfants et restera veuve à 42 ans. Elle continuera de vivre toute cachée en Dieu et édifiant ses enfants.

Deux beaux modèles de sainteté, humains et facilement accessibles pour nos adolescentes.

Publicités

L’athlète de Dieu, saint Jean-Paul II

 

Feu et Lumière n° 337 d'avril 2014, photo CIRIC

Feu et Lumière n° 337 d’avril 2014, photo CIRIC

Alors que fleurissent les ouvrages sur saint Jean-Paul II et saint Jean XXIII, Marie Lacroix recommande de lire ou de relire L’athlète de Dieu. Sa recension est parue dans L’Homme Nouveau du 26 avril 2014 : 

« À l’occasion de la canonisation de Jean-Paul II, n’hésitons pas à faire lire sa vie à nos jeunes enfants qui ne le connaissent peut-être pas très bien.

Ce livre d’Odile Haumonté, illustré des superbes dessins pleins de force et de sensibilité d’Emmanuel Bazin, est tout indiqué. Racontée avec verve et facile à lire pour les enfants à partir de 10 ans, cette biographie montre toute la richesse de la vie et de la personnalité de ce pape venu de l’Est à un tournant de l’Histoire. Et qui a marqué pendant vingt-six ans la vie de millions de personnes, chrétiennes ou non.

L’athlète de Dieu, le bienheureux Jean-Paul II, Odile Haumonté, Téqui, coll. « Les Sentinelles », 13,50€.

L'athlète de Dieu, Odile Haumonté

Ce qu’ils ont pensé du Fils de la Nuit

Ils ont donné leur avis :

La rédaction de Feu et Lumière ; Frère Moïse, responsable de la Commission Judaïsme, Communauté des Béatitudes ; Edna, secrétaire dans le Tarn ; Jean, enseignant à la retraite dans le Tarn ; Julie, 14 ans, classe de 3ème à Nancy (54) ; un Internaute sur le site de la FNAC. Lire la suite

Ils ont lu saint Paul

Ce qu’ils ont pensé de « L’Ambassadeur enchaîné »

En cette Année saint Paul, Odile Haumonté ne pouvait manquer d’adjoindre à son palmarès de romans pour la jeunesse – des vies de saints légèrement romancées et mises en scène – la vie extraordinaire de l’Apôtre qui fut l’un des piliers de l’Église naissante : Saul/Paul, Juif et citoyen romain, persécuteur des chrétiens et Apôtre des nations, sa conversion brutale sur le chemin de Damas, ses nombreux voyages missionnaires dans tout le Bassin méditerranéen, sa mort martyr, décapité à Rome en l’an 67. Passionnant, pour les 10-12 ans.

Marie-Catherine d’Hausen

Ce qu’ils ont pensé de Joseph, le secret du juste

Découvrez les commentaires de Marie-Laure, jeune grand-mère ; S. Waeffler dans « Vies Consacrées » en janvier 2010 ; « Famille Chrétienne », numéro du 11 au 17 octobre 2008 ; Johanne, jeune maman, publicité et communication ; Emmanuelle, sur le site des EDB ; Charlotte, étudiante en communication ; Claude Brenti, directeur des Éditions des Béatitudes. Lire la suite