Maria Goretti et Myriam Achkar, La force des colombes

Maria Goretti et Myriam Achkar, la force des colombesQuatre-vingt-dix ans les séparent, toutes deux portent le beau nom de Marie et elles nous donnent un témoignage de foi extraordinaire. « Admirez la force des coeurs purs, nous dit le pape Pie XII, ils disent oui à tout ce que Dieu veut. »

Maria Goretti est née en 1890 en Italie, Myriam Achkar est née au Liban en 1982. Toutes deux vont mourir assassinées, au nom de leur foi, pour préserver leur pureté : Maria en 1902, Myriam le 20 novembre 2011. Mais la mort n’est pas la fin : il reste l’espérance et l’impossible pardon.

Des modèles, des amies à découvrir en cette année de la Miséricorde.

Collection « Les Sentinelles » n° 46, Téqui 2016

Advertisements

2 réflexions au sujet de « Maria Goretti et Myriam Achkar, La force des colombes »

  1. J’ai lu plusieurs articles de Odile Haumonté quand elle était chef éditeur du magasine Feu et lumière. En plus le livre que j’ai lu 2 fois c’est Joseph le Juste , très beau livre
    P Makhlouf Joseph du Liban

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s