Ce qu’ils ont pensé du Fils de la Nuit

Ils ont donné leur avis :

La rédaction de Feu et Lumière ; Frère Moïse, responsable de la Commission Judaïsme, Communauté des Béatitudes ; Edna, secrétaire dans le Tarn ; Jean, enseignant à la retraite dans le Tarn ; Julie, 14 ans, classe de 3ème à Nancy (54) ; un Internaute sur le site de la FNAC.Rédaction de la revue Feu et Lumière :

« Aveugle de naissance, Benjamin n’a pas sa place dans la société juive de Jérusalem qui souffre sous l’Occupation romaine. Il est fils de la nuit. Dans l’ombre du Temple, il va connaître le mépris, le rejet et la peur. Mais un jour, il se trouve face à une homme du nom de Jésus…

Ce récit est écrit dans une écriture très limpide et nous mène au cœur de la Bonne Nouvelle. »

Frère Moïse, responsable de la Commission Judaïsme, Communauté des Béatitudes :

« Aux éditions Téqui, dans la collection « les sentinelles », voici un petit roman d’Odile Haumonté qui nous emmène dans les ruelles de la Jérusalem du premier siècle.

Dans une des maisons de la ville sainte, Léa vient de mettre au monde son fils premier-né, Benjamin, mais malheureusement il est aveugle. D’emblée le lecteur est plongé dans un monde « autre », où le handicap est reçu comme une malédiction de Dieu. Léa mettra aussi au monde une fille Rébecca, et au long des quelques 120 pages de l’ouvrage, nous suivons cette famille juive de la fin de l’époque du second Temple, à travers les yeux et le cœur entier de Rébecca et les sens aiguisés de son grand frère, en qui la souffrance a fait germer un cœur pur et ardent pour les réalités invisibles, et à qui la bénédiction divine se révèlera en son temps.

La description de la vie quotidienne à Jérusalem il y a 2000 ans est très bien rendue : sous la plume d’Odile Haumonté, l’arrière-fond de nos évangiles se dévoile, et l’on découvre – ou retrouve – avec beaucoup d’intérêt quantité de détails de ce qui faisait la vie du judaïsme de cette époque : la circoncision et la présentation au Temple, le peuple, la Torah et les pharisiens, les croyances et le rapport à la maladie, mais aussi les repas, le cycle des saisons, le mariage, etc.

L’Écriture est bien sûr omniprésente, les personnages ont de la consistance et dans les événements de la vie des hommes qui se succèdent, la lumière de l’amour de Dieu finira toujours par se manifester.

Les jeunes comme leurs parents y trouveront un plaisir certain… »

Edna, secrétaire, Tarn :

« Je l’ai lu d’un seul trait au cours d’une nuit. Ce récit évangélique relate une belle histoire dont le merveilleux parle directement au cœur.

La lumière que Benjamin a trouvée devrait éclairer pour toujours nos chemins ! Merci encore une fois pour cette lecture si exaltante ! »

Jean, enseignant à la retraite, Tarn :

« Jésus a-t-il fait un cadeau à Benjamin en lui donnant la vue ? Dieu nous fait-il un cadeau en nous donnant la lumière de la foi ?

Odile, vous répondez oui à la première question. Benjamin sera sauvé du désespoir par l’affection de la lumineuse petite Rébecca (Marie de Nazareth devait tellement lui ressembler !) Donc il faut répondre oui à la deuxième question. Il suffit de savoir lire les signes de l’Amour de Dieu partout disséminés.

Merci pour ce beau récit ! Merci pour ces personnages tellement de leur époque et tellement contemporains ! »

Julie, classe de 3ème, 14 ans, Nancy (54) :

« Je tenais à vous dire que j’ai beaucoup apprécié votre livre qui m’a été offert comme cadeau de baptême par ma prof de caté.

J’adore votre façon d’allier amour et religion, c’est trop bien. Parce que pour nous, les ados, lire des livres entièrement sur la religion, ce n’est pas trop notre tasse de thé.

Le Fils de la Nuit est vraiment génial, on se prend tout de suite dans l’histoire !

Il y a un  passage que j’ai vraiment apprécié, c’est quand vous dites : C’est pourquoi le corps de l’homme est un monde en miniature : sa chevelure correspond aux forêts, ses larmes aux rivières, sa bouche à l’océan. Ce passage, j’ai vraiment flashé dessus.

Je tenais tellement à écrire cette lettre pour que vous sachiez que je suis fan ! »

Un Internaute sur le site de la FNAC :

Note : 10 sur 10. Excellent, très « punch ». Livre admirable qui donne le goût de vivre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s