Extraits du ressucité de Naïn

Découvrez deux extraits du « réssucité de Naïm » Extrait 1

Derrière la maison, il s’adossa au mur et son regard embrassa la colline, les murets de pierre qu’il avait si souvent escaladés d’un pied agile, les silhouettes sombres et tordues des oliviers où s’accrochaient les feuilles d’un vert presque gris, symboles obstinés de résistance et de ténacité. Dans la cour, aux branches du grand chêne, subsistaient quelques feuilles sèches, fragiles comme de vieux parchemins. Une phrase du livre de Job monta à ses lèvres craquelées par la soif :

« L’arbre conserve un espoir, une fois coupé il peut renaître encore et ses rejetons continuent de pousser »10.

Une volonté de vivre jaillissait des profondeurs de son être et l’envahissait tout entier, comme la sève nouvelle qui court jusqu’aux extrémités des branches. La nature qu’il connaissait si bien lui murmurait son cantique d’espérance : derrière les apparences de la mort couve le feu de la vie ; un matin, les bourgeons éclatent sur le bois qu’on croyait sec et les jeunes pousses viennent reverdir la terre nue et aride.

Extrait 2

« Tu ne vas donc plus gravir les « montagnes de la nuit« 20 ? »

La main fiévreuse qu’il tenait se crispa convulsivement. Le visage d’Éliézer se décomposa et il avoua dans un souffle :

« Souvent je sens monter autour de moi les flots de la mort… Ils m’enveloppent… Je me laisse bercer, je m’enfonce, une main se tend vers moi… C’est Dieu qui m’appelle… »

Ses yeux se remplirent de larmes et les mots s’arrêtèrent dans sa gorge serrée. Le chef de la synagogue insista à mi-voix :

« Et puis ? Pourquoi ne saisis-tu pas cette main ? »

Avec difficulté, la voix étranglée, Éliézer confia :

« J’entends ma mère crier… Je me retourne… Elle est là, sur le rivage… toute seule.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s